Prostitution, situation amoureuse et sexuelle en Suisse en 2021

Publié le 14 Janvier 2021

Fgirl qui propose des annonces érotiques partout en Suisse romande est également affecté par les mesures cantonales interdisant la pratique de la prostitution.


Interdiction de travailler pour les prostituées à Genève.

Berne n’a pas interdit la prostitution lors de son intervention officielle datant du 13 janvier 2021. Pour le moment, cette interdiction n’a pas été reconduite depuis la 1er vague. Afin de gérer localement la situation sanitaire, les hommes politiques se sont accordés sur une responsabilité cantonale. Entrainant quelques disparités comme la pratique autorisée de la prostitution à Lausanne, Sion, Fribourg, mais pas à Neuchâtel ou Genève.


La précarité genevoise au sein du domaine entraîne des personnes établies depuis quelques années à faire le trajet vers d’autres cantons afin de survivre. Des pétitions papiers et en lignes sont en cours d’envoi pour tenter d’expliquer la situation de la manière la plus juste en apportant des solutions faisables et pragmatiques.


Les hommes touchés par le manque de relation.

On ne compte plus le nombre d’articles faisant le déballage de la crise financière dans la prostitution. La précarité qui se ressentait déjà fin 2019 a été décuplé à la suite de la crise du coronavirus entrainant aussi dans la tourmente des problèmes sociaux importants qui ne concernent pas seulement les femmes.


La restriction des contacts physiques ainsi que la fermeture des lieux de rencontres plongent depuis plusieurs mois jeunes et moins jeunes dans une tristesse profonde. La diversité d’expériences sexuelles et sentimentales est actuellement mise sous cloches sans aucune visibilité à court comme à long terme. Avec des températures froides, la nuit, qui tombe 17 h et un relationnel social quasi-inexistant, les psychologues genevois ont des agendas surbookés pour les 8 prochains mois.


Un scénario catastrophe pour les célibataires.

Après des mois d’attente, d’espoir et de croyance, l’enchaînement de plusieurs vagues rend l’avenir sentimental, sexuel et amical incertain. Sans partage humain, sans nouvelles rencontres, sans coït, des milliers de célibataires sont au bord du burn-out. Effectivement, les personnes seules sont les plus impactés par cette crise sanitaire mondial. D’ailleurs, plus ces personnes sont jeunes et plus le sentiment de passer à côté de belles histoires érotiques est présent. Plus d’un jeune âgé sur deux de 18 à 24 ans est impacté en 2021 par les contraintes sociales rattaché au Coronavirus.


Le bilan est affligeant, après 10 mois de crise sanitaire, les rencontres autour d’un comptoir de bar ou en soirée chez des voisins semblent d’une autre époque. Le télétravail mis en place par de nombreuses sociétés a permis de diminuer la propagation du Covid-19, mais à également remplacer les codes sociaux. Les rencontres tarifées apportent de la joie, boostent la libido et augmentent la confiance en soi. Malheureusement, ces rencontres dopantes ont été retirées de la liste des possibilités de satisfaction des hommes mariées qui, en restant chez eux, ne sont plus libre de leur va-et-vient. La confédération analyse chaque semaine l’évolution de la pandémie et s’adapte aux variations du virus. Restons patients et prenons conscience que le virus sera présent encore un moment. En attendant, les travailleuses du sexe proposent des webcams érotiques complétant la pornographie standard non-interactif.


Commentaires (5)

Par Alberto le 11 fév. 2021


Profitons encore de nos chères escortes avant qu'on revienne à un 3eme confinement ...

Par Yasmin le 3 fév. 2021


Coucou les amours 😍 arrêter de vous faire du mal et venez nous retrouvez...on va bien s'occuper de vous soyez en sur et on va vous faire retrouver moral comptez sur nous 😜

Par JP le 22 jan. 2021


Hauts les cœurs les amis, ça y est c'est reparti depuis jeudi !!! Jusqu'à quand on ne sait, alors pour le moment profitons en :)

Par Thierry le 15 jan. 2021


J'ai hâte de retrouver notre vie d'avant ce foutu Covid ... il nous a tellement bouleversé dans tous les aspects de notre vie ...

Par Steph le 15 jan. 2021


Totalement vrai !!! La situation que nous vivons actuellement, nous les célibataires (sans vie sociale et sans vie sentimentale ou sexuelle) nous tire vers le fond et nous emmène tout droit vers une Totale déprime....les vendeurs d'antidépresseurs ont de beaux devant eux (comme c'est étrange !!)

Les autres articles du Blog

Discussion érotique : enquête sur les peurs sexuelles

Discussion érotique : enquête sur les peurs sexuelles

9 Avril 2021

Dans le monde entier, le sujet des peurs sexuelles existe. Voici un article qui aborde le sujet qui concerne tous les adultes sexuellement actifs.

Podcast N°4 - Interview de Tyna à Genève

Podcast N°4 - Interview de Tyna à Genève

2 Avril 2021

Découvrez cette semaine l'interview exclusive érotique la belle brunette Tyna. Vous manquez de sexe ? Fermez les yeux et appréciez.

Parlons du Porno, du sexe et de la Suisse sur le web

Parlons du Porno, du sexe et de la Suisse sur le web

24 Mars 2021

Le web s'est développé grâce au domaine du divertissement pour adultes, le porno. Voici un article qui parle du sexe sur Internet et du consommateur suisse.

Podcast N°3 - Interview de Lila De Sade à Genève

Podcast N°3 - Interview de Lila De Sade à Genève

15 Mars 2021

Découvrez aussi sainement que nécessaire l'interview exclusive érotique de Lila De Sade. Vous manquez de sexe ? Ouvrez vos oreilles!

Parlons du BDSM en Suisse et des maîtresses à Genève

Parlons du BDSM en Suisse et des maîtresses à Genève

8 Mars 2021

Découvrez un article autour du sujet du BDSM en Suisse. L'univers de la domination et de la soumission en quelques mots dans cet article exclusif.

Podcast N°2 - Interview de MIA à Genève

Podcast N°2 - Interview de MIA à Genève

1 Mars 2021

Découvrez aussi sainement que nécessaire l'interview exclusive érotique de Mia. Vous voulez entendre du sexe ? C'est ici !