Le film porno à succès de 1972 "Gorge Prodonde " !

Publié le 25 avril 2022

C’est LE film considéré comme le premier Porno à succès dans l’histoire des films pour adulte ! Un film qui a propulsé le X dans une nouvelle ère et qui a donné naissance à la 1ère Porn-Star : Linda Lovelace.

« Gorge Profonde » ou « Deep Throat » 

  

Réalisé par Gerard Damiano. Le film dure 61 min pour un budget d’environ 25'000 dollars. Il en a rapporté plus de 50'000'000 ! C’est probablement le film le plus rentable dans l’histoire du cinéma. Il a surtout déclenché une réaction sociétale qui est montée jusqu’au plus haut niveau politique des Etats-Unis.

À l’époque, « Gorge Profonde » était un phénomène ! C’était le parfait moyen de pimenter sa vie sans devoir aller dans des lieux de débauche. Regarder un film projeté sur un écran était simple, abordable et distrayant! De plus, dans les années 70, toutes les strates de la société se retrouvaient dans les salles.

«…Il y avait une file de 150m dehors pour acheter un ticket…»

12 Juin 1972, « Gorge Profonde » est projeté pour la première fois à Time Square. S’en suit un débat sur la sexualité & la censure aux Etats-Unis ! Une société qui cherche encore des réponses sur les limites à mettre concernant le sexe. Le film était évidemment interdit aux moins de 18 ans, mais la question portait sur la permission même de le projeter dans des salles de cinéma conventionnel.

Qu’est-ce qui est considéré comme obscène ? Quelles répercutions le Porno, a-t-il sur les spectateurs ? Quels critères prendre en compte pour permettre ou interdire une projection ? Des questions qui étaient déjà sur la table avant « Gorge Profonde » et elles étaient tellement difficiles à résoudre que l’accusation, c’est dirigé vers d’autres éléments.

Au procès, un des thèmes principaux était le traitement du plaisir féminin et ce sujet était malheureusement trop étroitement lié à vision du gouvernement & de sa politique, qui à l’époque était plutôt conservative.

Le thème est très complexe ! Et ils partaient de très loin… Pour preuve, le juge et certains membres du jury ne savaient pas ce qu’était un clitoris. Cela a dû être expliqué durant les audiences ! Mais bon, parlons un peu du film pour comprendre l’origine du procès.  

Dans les rôles principaux, on y retrouve Harry Reems (le docteur), Linda Lovelace (Linda, futur 1ère Porn-Star) & Dolly Sharp (Helen).


En réalité, c’est plutôt Helen (Dolly Sharp) qui prend le devant de la scène au début du long-métrage. Dès le début, le ton est donné ! Elle se trouve les jambes écartées en train de recevoir un cunnilingus et discute en même temps avec Linda qui n’est finalement pas si surprise en arrivant dans la cuisine. Helen est la femme libérée qui a un appétit sexuel énorme et une attitude totalement assumée.

Linda, participe aux coquineries, mais se sent perturbée, car elle a des difficultés à atteindre un orgasme (scénario du film), ce qui va lui faire consulter un docteur. Suite à une consultation d’ordre comique donnée par le docteur Young (interprété par Harry Reems qui d’ailleurs était assistant de production à la base et qui finalement, c’est retrouvé devant les caméras notamment grâce à sa facilité à entrer en érection). Le docteur Young, dit donc à Linda que son clitoris ne se trouve pas dans son vagin, mais au fond de sa gorge et qu’il lui suggère de faire des Gorges Profondes pour avoir des orgasmes. C’est à ce moment-là que Linda Lovelace prend le premier rôle du film.

Dans les années 70, il était commun que les scènes de sexes n’aient que de la musique comme bruitage. Rien ne pouvait être entendu de la bouche des acteurs pendant le coït ! Un morceau prenait totalement le dessus, en parallèle des images. Par contre les images, elles, étaient déjà bien explicites ! Fellation naturelle, Anal, Éjaculation sur les fesses, utilisation d’objets… De ce côté-là, l’évolution n’est pas si grande.

 La pratique de la Gorge Profonde n’était pas très commune et c’est au moment où le réalisateur (Gerard Damiano) a vu Linda Lovelace en faire une qu’il découvrit avec stupéfaction son talent. Elle faisait disparaître les pénis comme personne d’autre ! Même les femmes étaient impressionnées. Dès lors, le titre & scénario du film étaient trouvés.

Certes, la pratique ne provoque pas un orgasme ou même un plaisir démesuré au donneur, mais là n’était pas le problème. Ce qui a fait réagir les associations féministes (au travers de manifestations devant les cinémas), c’est la publication du livre de Linda Lovelace, « Ordeal ». Livre qui est sorti après le film et qui a fait l’objet d’un interrogatoire au détecteur de mensonges de Linda Lovelace (condition venant de l’éditeur pour publier le livre).

Rappelons que les manifestations se déroulent en parallèle des pressions du gouvernement pour faire interdire la diffusion du film dans les salles. (Perquisition des bandes par la police, arrêt de projections en cours, procès contre les projectionnistes…)

Dès lors, une guerre froide naîtra entre une opinion évoquant la protection des femmes & le consentement face à une autre prônant les mouvements d’émancipation sexuelle et la liberté de choix. Plusieurs actrices Porno de l’époque, dont Annie Sprinkle, se sont réunies pour démontrer qu’elles aimaient leur travail et qu’elles y étaient épanouies. 


Vous n’y voyez pas un petit quelque chose de déjà vu ?

Au début de la polémique, Linda Lovelace a botté en touche et a profité à 200% de son nouveau statut de Porn-star. Invitations du tout Show-business en cascades ! Sorties avec Clint Eastwood, Jack Nicholson, le groupe Kiss… Soirée dans le domaine de Hugh Hefner !

Ensuite, elle a divorcé de Chuck traynor (son « manager » et petit ami des débuts) et construit une vie de famille avec un autre homme. Ils ont eu 2 enfants.

C’est à ce moment-là qu’elle a décidé d’écrire « Ordeal » où elle dit avoir été forcée de devenir actrice porno par Chuck.

Ces propos ont profondément choqué Gerard, le réalisateur. Il savait que son ancienne relation n’était pas saine, mais pour lui, Linda avait toujours été ravie sur les tournages. Il a été très affecté par ce que Linda disait dans le livre. En réalité, la situation est plus complexe !

Linda dit avoir été sous l’influence de son ex : Chuck traynor. Menace, coups et blessures, intimidations… Selon elle, son soudain statut de notoriété lui aurait donné une échappatoire, une liberté qu’elle n’avait pas auparavant. Sa relation terminée avec Chuck, elle a construit une nouvelle vie avec un autre homme. Cela lui a donné une opportunité d’exprimer ce qui était en elle depuis toutes ces années. Voilà pourquoi, elle a écrit « Ordeal ».


Ses dires ont eu un accueil mitigé par le grand public.

D’une part, une empathie et envies de la soutenir dans ce parcours de vie difficile qu’elle décrit et d’une autre, des personnes essayant de comprendre pourquoi cela a duré tellement de temps sans pouvoir trouver de solution. À en croire qu’elle n’est pas totalement sincère.

Au final, Linda Lovelace ne réussit pas à se défaire de son image de Porn-star malgré son envie de « brûler toutes les copies de Gorge Profonde » dit-elle. Mais le plus étonnant est à venir ! Elle finira par revenir dans l’industrie du sexe et a renié les associations féministes. Elle fera notamment des photos érotiques et des apparitions dans des magazines, clubs de strip-tease.

Elle décédera dans un accident de voiture gardant l’entière vérité en elle.

 Ce n’est pas fini ! Une autre personne a vécu une grande injustice. C’est : Harry Reems (le docteur). Lui, a écopé de 5 ans de prison injustement. Uniquement pour avoir été acteur dans le film ! Il a été le bouc émissaire du gouvernement conservateur de l’époque.

« Les gens peuvent me trouver répugnant, insupportable, mais je n’ai rien fait d’interdit dans la loi ! » Dit-il.

Un an après le jugement, il y a la chute de Nixon. Événement qui lui permettra d’être acquitté dans un second temps. Il tenta de revenir au métier d’acteur en essayant de passer par la case traditionnelle. Il avait une promesse de rôle dans le film « Grease » mais la production a annulé au dernier moment. Il continuera finalement dans le X, traversant des périodes d’alcoolisme & drogues pour finir agent immobilier. 

Du côté de l’industrie du 7ème art, Hollywood était dans le creux d’une vague au début des années 1970 et tout à coup, ils remarquent qu’un film explose le nombre d’entrées. 


Quelle est cette nouvelle tendance ?

Pour la petite histoire, Paramount Pictures s’intéressait sérieusement à la réalisation de projets Porno, mais le président Nixon a rapidement mis les choses au clair.

Interdiction de diffusion du film à New York et ensuite dans 23 États. L’ouverture de procès en cascades envers les producteurs, diffuseurs/cinémas, équipes du film… Bref, un scénario qui a très vite refroidi Hollywood ! 

En parallèle, la notoriété du film n’a fait que grandir auprès du public. Qu’est-ce que ce film que le gouvernement veut interdire au cinéma ?

Cette interdiction a notamment donné lieu à une ruée dans les cinémas qui pouvaient encore le projeter.

Il faut savoir que « Gorge Profonde » a été financé grâce à l’argent de la mafia qui avait la main mise sur la prostitution. Il en résulte une méthode radicale pour percevoir de l’argent suite aux pressions/interdictions du gouvernement Américain. Un complice était envoyé devant les cinémas pour contrôler de nombre de personnes entrant dans celui-ci pour voir le film. En fin de journée, un pourcentage en liquide était demandé à l’établissement. Selon les dires, environ 50%.

Gerard Damiano, le réalisateur, n’a pas gagné beaucoup d’argent. Il a rapidement donné les droits à la mafia par peur de représailles, mais lui, ce qu’il voulait vraiment, c’était faire des films. Il a choisi le Porno pour débuter sa carrière, car ce sont des films à petit budget. Son rêve était d’entrer à Hollywood ! Rêve qui ne, ce n’est malheureusement jamais concrétisé cependant, il a fait quelque chose de très rare. Ce que nombreux réalisateurs Hollywoodiens rêvent de faire : Un Classique !

Ce film représente une époque et parle plus de la Femme que de l’Homme. Oui ! Il a de nombreux défauts… Mais il contient des intentions remarquables dans tous les domaines. Par exemple, la scène où Linda et Helen parlent au bord de la piscine est juste magnifique. C’est une ouverture à la Femme dans ses pensées.

Gerard Damiano a continué à réaliser des films X jusqu’au milieu des années 1990. Ensuite, il arrêta, car il n’aimait pas la direction que l’industrie prenait. Il est mort en 2008. 

En espérant que vous découvrirez ou redécouvrirez ce classique sous un autre angle ou que nous ayons apporté une information de plus à votre culture générale !

Commentaires (0)

Cet article n'a pas encore été commenté


Les autres articles du Blog

Le bien-être sexuel des femmes en 2022

Le bien-être sexuel des femmes en 2022

16 mai 2022

l’IFOP a réalisé une enquête sur le Bien-être sexuel des Femmes. Elle porte sur un panel de 5025 femmes venant de 5 pays : L’Espagne, L’Italie, La France, L’Angleterre, L’Allemagne.

Podcast N° 30 – Interview de Tokyo

Podcast N° 30 – Interview de Tokyo

11 avril 2022

D'une très grande classe, sexy et charmante, Tokyo réveillera tous vos sens comme il se doit dans un moment plus que charnel en sa compagnie. Elle sera la parfaite compagne pour un moment d'évasion hors du communs.

Interview exclusive de Clémence Audiard & Thomas Sullivan

Interview exclusive de Clémence Audiard & Thomas Sullivan

28 mars 2022

C’est le couple du moment dans le Porno ! Clémence Audiard & Thomas Sullivan. Ils enchaînent les tournages, travaillent avec les meilleurs dans l’industrie du X, mais surtout, ils sont établis dans notre chère et tendre, Suisse.

Podcast N°29 - Interview de Lara C.

Podcast N°29 - Interview de Lara C.

14 mars 2022

Un moment unique rempli de sensation et de douceur vous attend en compagnie de la ravissante Lara C. Cette escorte de Genève vous fera connaître tous les plaisirs du sexe.

Parlons des adeptes de l’Éproctophilie

Parlons des adeptes de l’Éproctophilie

7 mars 2022

L’Éproctophilie : C’est l’attirance pour les pets ou flatulences. Un fétiche très niche, mais qui a son public. Dans les « Hubs », il y a notamment les catégories Face Fart où le Brésil est leader incontesté dans ce genre de productions vidéo.

Podcast N° 28 - L'interview de Suki

Podcast N° 28 - L'interview de Suki

28 février 2022

Venez rêver au côté d'une magnifique escorte qui fera de vous l'homme le plus heureux du monde. Sensualité, tendresse, passion et échange mutuel seront au rendez-vous pour un moment d'évasion unique.