Interview exclusive de Clémence Audiard & Thomas Sullivan

Publié le 28 mars 2022

C’est le couple du moment dans le Porno ! Clémence Audiard & Thomas Sullivan. Ils enchaînent les tournages, travaillent avec les meilleurs dans l’industrie du X, mais surtout, ils sont établis dans notre chère et tendre, Suisse.

26 ans, incroyablement belle et sympathique ! Clémence Audiard est une actrice Porno professionnelle qui propose aussi des Sex cams via son profil Fgirl.ch. Que ce soit seul ou avec son partenaire (Thomas Sullivan), ses cams sont des vidéos personnalisées. S’il le souhaite, le client peut proposer un scénario ou des demandes spécifiques qui seront évaluées au cas par cas.

Un show en « réel » (face-à-face) est également possible, mais très rare et exclusif ! Précisons que le client reste uniquement voyeur. Enfin : Non, Clémence ne propose pas de service d’escorting.

Clémence Audiard : « Quand mon profil Fgirl.ch est actif, je planifie les rendez-vous et apporte un soin particulier a ce que ce soit professionnel. Ce sont toujours de bonnes expériences et les clients sont très respectueux. J’utilise des sex-toys, je me déguise, je peux moi-même proposer des choses diverses. Par exemple : Secrétaire, Étudiante, Candauliste, Soumission, etc.

Évidemment, je reçois aussi des demandes un peu spéciales de temps à autre et nous nous réservons le droit d’accepter ou refuser. J’aime beaucoup le concept parce que quand j’ai un peu de temps, je peux continuer à travailler et cela reste très FUN ! » 

Sur quoi avez-vous travaillé, dernièrement ? Quelle est votre actualité ?

Clémence Audiard : « On sort d’un gros tournage pour Canal+ en France. La prochaine destination est Budapest pour des Top productions. Parmi elles : Rocco productions. Il est clair qu’en Europe : la France, Budapest et l’Espagne sont les principaux endroits de production de films Porno. Malheureusement, la Suisse n’est pas très active dans l’industrie dans le domaine. Pourtant, il y a de jolies filles… Mais bon, c’est comme ça et peut-être que cela changera dans le futur. »

Thomas Sullivan est le partenaire de Clémence dans sa vie personnelle. Également acteur Porno professionnel, Thomas a un physique de mannequin et est un vrai gentleman. Le couple fonctionne en binôme et c’est un vrai plus dans le milieu du X.

Quel est votre avis sur l’industrie du X ?

Thomas Sullivan : « Que ce soit sur Fgirl.ch ou les productions de films Porno, 99% des gens sont corrects. Concernant les sex cams, les clients sont toujours sympathiques et nous remercient énormément après un show. Pareil pour les productions de films ! Tous sont aux petits soins avec nous, les acteurs & actrices. C’est vraiment comme dans le cinéma traditionnel. D’ailleurs, nous avons aussi nos propres canaux de diffusion. Onlyfans, Swame, Mym… »

Quelle est la différence entre une scène pour une production et une pour vos propres réseaux sociaux ?

Clémence Audiard & Thomas Sullivan : « Si l’on compare, par exemple, Canal+ et Onlyfans : La différence, c’est le cadre/les contraintes. Sur Onlyfans, on peut faire de la soumission extrême alors que sur Canal+, il n’est pas possible de mettre la main sur le coup d’une femme. Pas de claques ou d’insultes… Du coup, on se lâche bien plus sur nos plateformes (rigolades).»


Quelle est votre histoire ? Comment tout a débuté ?

Clémence Audiard : « Thomas était déjà dans le milieu. Quand nous nous sommes mis ensemble, on commençait par un simple shooting photo hot et cela c’est vite transformer sur la création de nos plateformes privées. Ensuite un profil sur Fgirl.ch et on a trouvé cela très Fun ! On aime bien faire du sexe et que l’on nous regarde. Nous avons un côté exhibitionniste et c’est très excitant pour nous. »

Vous avez toujours été exhibitionnistes ?

Thomas Sullivan : « Moi, je l’ai appris au travers du travail. Avant, je ne l’étais pas. On s’éclate, on fait des choses que l’on n’avait jamais faites avant. Maintenant, tout cela nous paraît tellement naturel. Y a tellement de possibilités pour faire plein de choses, découvrir des nouveautés… Mais oui, au début l’exhibe a été un grand pas. Au départ, quand j’ai débuté sur Fgirl.ch, je faisais des cams et je me demandais : comment cela va se passer ? Ok, je mets une caméra et y’aura un mec en direct de l’autre côté… J’étais un peu stressé, ce qui est normal. Finalement, tu le fais chez toi avec ta femme dans des conditions parfaite donc tu es plus à l’aise ! et ensuite ça devient un jeu. »

Vous ressentez une libération de la société envers le Porno ?

Thomas Sullivan : « Oui ! Les gens se rendent compte que c’est un vrai métier. Ils l’acceptent mieux. On est respecté. C’est du cinéma et nous, nous sommes les acteurs. Quand c’est bien fait avec des valeurs et du respect, c’est un métier comme un autre. Y aura toujours un pourcentage de personnes qui ne l’accepteront pas et qui ne seront pas autant ouvert que nous et nous pouvons le comprendre. Le Porno peut gêner certaines personnes. »

Clémence Audiard : « Pour moi, pareil. Par exemple, ma mère sait ce que je fais et elle me voit heureuse, épanouie. En plus, on fait vraiment de belles choses par rapport à la qualité des productions/shootings. On est dans un créneau « Luxe ». C’est bien lissé (pas dans le trash) avec de belles lingeries et pour le côté un peu plus « fou fou » ont à nos plateformes. »


Est-ce qu’il y a un risque de lassitude ou au contraire des besoins plus extrêmes à la longue ?

Clémence Audiard : « C’est vrai que des fois, on a envie de faire des trucs fous. Après, faut dire que l’on teste beaucoup de choses aussi. Moi, je me demandais si notre métier n’allait pas jouer un rôle dans notre vie sexuelle de couple ou même personnelle et au fait, non. En réalité, c’est une explosion de stimulations ! Je connais mieux mon corps, mes limites. Y a aussi une évolution qui se met en place. Par exemple, j’ai commencé à faire de l’anal dans le cadre de mon métier et cela m’a pris un peu de temps pour être à l’aise. Maintenant, j’aime énormément cette pratique ! Je pourrais en faire tout le temps ! »

Votre conseil pour une personne qui voudrait débuter dans l’industrie du sexe ?

Clémence Audiard : « Mon conseil, c’est déjà de s’assumer. Au début, c’est toujours la question : est-ce que je suis prête ? Je ne suis pas sûre de… J’ai un peu peur de… Et au niveau de la famille ? Bref, il faut s’assumer et être prête à 100 %. Rester soi-même est aussi très important ! Ne pas faire de chose que tu n’as pas envie de faire, peu importe la somme proposée. Ne pas se laisser détruire psychologiquement. Ce travail doit vraiment être un plaisir ! »

Thomas Sullivan : « Pareil. Il faut s’assumer. Avoir une vie saine, être un peu sportif pour assurer les scènes, car c’est physique. Être plutôt agréable a regardé, ça aide. Après, c’est comme disait Clémence, il faut assumer. Une fois que c’est fait, c’est fait. Impossible de faire marche arrière. Une fois que c’est sur Google, y a plus de retour en arrière. Donc, oui, faire attention à son image, car elle a une valeur. »


Vous pouvez retrouver Clémence Audiard & Thomas Sullivan

Clémence Audiard / Fgirl.ch : https://www.fgirl.ch/filles/clemence-4/

Clémence Audiard / Plateformes : https://instabio.cc/clemenceaudiard

Thomas Sullivan / Plateformes : https://instabio.cc/thomasullivan

Commentaires (0)

Cet article n'a pas encore été commenté


Les autres articles du Blog

Le bien-être sexuel des femmes en 2022

Le bien-être sexuel des femmes en 2022

16 mai 2022

l’IFOP a réalisé une enquête sur le Bien-être sexuel des Femmes. Elle porte sur un panel de 5025 femmes venant de 5 pays : L’Espagne, L’Italie, La France, L’Angleterre, L’Allemagne.

Le film porno à succès de 1972 "Gorge Prodonde "

Le film porno à succès de 1972 "Gorge Prodonde "

25 avril 2022

C’est le film considéré comme le premier Porno à succès dans l’histoire des films pour adulte !

Podcast N° 30 – Interview de Tokyo

Podcast N° 30 – Interview de Tokyo

11 avril 2022

D'une très grande classe, sexy et charmante, Tokyo réveillera tous vos sens comme il se doit dans un moment plus que charnel en sa compagnie. Elle sera la parfaite compagne pour un moment d'évasion hors du communs.

Podcast N°29 - Interview de Lara C.

Podcast N°29 - Interview de Lara C.

14 mars 2022

Un moment unique rempli de sensation et de douceur vous attend en compagnie de la ravissante Lara C. Cette escorte de Genève vous fera connaître tous les plaisirs du sexe.

Parlons des adeptes de l’Éproctophilie

Parlons des adeptes de l’Éproctophilie

7 mars 2022

L’Éproctophilie : C’est l’attirance pour les pets ou flatulences. Un fétiche très niche, mais qui a son public. Dans les « Hubs », il y a notamment les catégories Face Fart où le Brésil est leader incontesté dans ce genre de productions vidéo.

Podcast N° 28 - L'interview de Suki

Podcast N° 28 - L'interview de Suki

28 février 2022

Venez rêver au côté d'une magnifique escorte qui fera de vous l'homme le plus heureux du monde. Sensualité, tendresse, passion et échange mutuel seront au rendez-vous pour un moment d'évasion unique.